Ludovic Louis : Rebirth

Ludovic Louis : Rebirth

LL Productions / L’Autre Distribution

« Rebirth » pour un premier album, c’est un peu étrange comme titre. Il existe certainement une explication mais elle ne nous a pas été fournie. Ludovic Louis est un trompettiste d’origine martiniquaise et c’est entre Le Havre et Los Angeles qu’il s’est forgé une belle réputation. Il a notamment accompagné le chanteur de reggae Jimmy Cliff et a collaboré avec les stars de Black Eyes Peas. Mais c’est en intégrant le groupe de Lenny Kravitz et en jouant pendant une dizaine d’années à ses côtés qu’il s’est définitivement affirmé, devenant un des trompettistes français les plus renommés sur la scène internationale.

Dans cet album c’est plus d’une vingtaine de musiciens qui l’ont rejoint et notamment des membres du band de Lenny Kravitz. Tout ce beau monde, formé d’excellents instrumentistes, se retrouve œuvrant au sein d’une musique influencée par le nu jazz, par le funk, par Miles Davis. Parfois elle se décuple et s’immerge au sein d’une formation aux allures de big band et là, c’est un funky jazz qui est proposé. Notamment sur la plage titulaire, sur « LH to LA » ou sur « Everybody ». Avec comme des semblants de Tower Of Power ! Tout ceci est remarquablement joué, à mon humble avis il manque juste un peu de cette petite étincelle pour faire de « Rebirth » un album extrêmement convaincant. J’avoue un faible pour la plage d’ouverture ainsi que pour celle qui clôt l’album (« Madinina Intro » et « Outro ») sur lesquelles l’utilisation de la flute est une belle et efficace trouvaille. En conclusion, on passe de bons moments avec ce premier essai de Ludovic Louis. On attend et on espère le petit coup de génie supplémentaire lors du prochain rendez-vous.

Claudy Jalet